Le processus de la fonte à la cire perdue permet de passer d’une pièce en cire à sa copie en métal par destruction du modèle en cire. C’est un processus énormément utilisé en joaillerie, bijouterie et donc en émaillage sur métal.

Ce procédé de précision permet de réaliser de petites pièces et d’avoir des rendus très fins au niveau des formes et des textures.

Quelles sont les étapes de ce processus ?

Etape 1 : La fabrication du modèle en cire

(ou dans une matière qui s’évapore autour de 700°C). Fabrication de la pièce en cire. Cela peut se faire à la main, en impression 3D, en presse, … plusieurs moyens sont possibles.

Etape 2 : La mise en grappe

On assemble en une seule structure en cire (surmontée d’un entonnoir de coulée) les modèles des pièces pour former une grappe en cire. Chaque pièce est reliée à la structure centrale par une alimentation en cire.

Etape 3 : Le lavage de la grappe

Cette étape facilite l’adhérence de la première couche de la carapace sur la grappe.

Etape 4 : La réalisation de la carapace

La carapace est obtenue par trempages successifs du modèle dans des barbotines réfractaires. Chaque séquence de trempage est suivie d’un temps de séchage. Ces couches extérieures confèrent à la carapace les propriétés mécaniques suffisantes pour supporter la pression métallo-statique lors de la coulée.

Etape 5 : Le décirage

Une fois la carapace réalisée, il faut éliminer la cire pour laisser place à l’empreinte vide. La carapace est montée en température (autour de 700°C-1000°C) pour  éliminer toutes traces de cire résiduelle à l’intérieur de la carapace.

Etape 6 : La coulée du métal

On rempli de la carapace avec du métal en fusion qui va prendre la forme de l’empreinte vide.

Etape 7 : Le décochage

C’est en fait la destruction de la carapace.

Etape 8 : L’ébarbage

Pour finir, on décroche les pièces en métal de la grappe en découpant les alimentations qui les relient au cône central.

Vous trouverez plus de détails sur le processus de fonderie ici et de nombreuses photos . L’image de l’article provient du premier lien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *